• Les rendez-vous manqués

    Après le petit orage d'hier soir (pas terrible, voir l'article d'hier), après l'orage de la fin de nuit (mieux, voir l'article précédent), on pouvait s'attendre à des trucs sympas pour aujourd'hui. Le problème, c'est que les modèles de prévisions des précipitations sont complètement à la ramasse depuis 2 jours : là où ils prévoient des orages, il n'y a rien, et là où ils n'en prévoient plus, il y en a.
    Par exemple, ils prévoyaient pour ce soir vers 22h quelque-chose d'intéressant juste sur mon secteur ; à la réactualisation de ce midi, nada, plus rien.
    Bref.

    Ce matin, vers 9h, alors que j'étais allé faire un tour au sud de chez moi, à mon retour, je vois se formér au loin vers le nord de la ville des cumulus qui avaient des envies de grandeur.
    Comme j'avais le temps, je suis allé jusqu'à Marçay, pensant que j'aurais peut-être quelque-chose à me mettre sous la dent...
    Pendant mon parcours, je surveillais ces nuages qui grossissaient à très grande vitesse. J'arrive au pied de Marçay que déjà les enclumes se formaient. Je dis "les" parce qu'ils y avait 3 cb en construction. Il ne leur a pas fallu 1h pour qu'ils se développe en orage. Malheureusement, ils étaient plus loin que je ne le pensais, et je n'ai pu prendre aucun éclair ; pourtant le détecteur n'arrêtait pas de bipper. Comme hier, le soleil donnait une trop grande luminosité, d'où la difficulté pour le reflex d'en capturer.

    De chez moi, les mêmes nuages mais en VIDEO accélérée ; par chance, j'avais mis la caméra en service et ça se trouvait pile en face.

    En début d'après-midi, quelques échos foudre étaient visibles sur le radar venant du sud du département. Je me rends donc vers le sud à 5 km environ, des fois que... Le ciel était prometteur encore une fois, mais plus d'orage ; seulement une forte pluie durant 30mn environ, soit 5mm dans le pluvio. Mais quel ciel !

    Décidemment, alors que tout semblait propice...

    Comme dit plus haut, j'attendais des orages vers 22h ; eh bien ils ne sont pas là ; pourtant il y a bien eu une zone orageuse qui partait bien, des Charentes remontant au sud 2-Sèvres en soirée. J'y croyais et m'étais déplacé au-devant ; et là, patatras, au lieu de continuer vers le nord, tout s'est décaler vers l'est, n'intéressant que la moitié sud du département.

    Bon, eh bien, plus qu'à voir si demain, on aura une petite séance de rattrapage ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :