• Et de 3 !

    Décidemment, même si ce ne sont que des "petits" orages, même sans pluie, c'en sont quand-même et c'est toujours satisfaisant de pouvoir les voir, alors que, logiquement, on arrive en toute fin de saison.

    Des averses étaient bien prévues pour la soirée, mais les prévisions des derniers jours n'avaient pas été à la hauteur et donc, je pouvais toujours douter.

    Mais c'est vers 17h que, regardant le radar, je me disais qu'il pourrait bien se passer quelque-chose par ici. Je m'étais rendu sur st-Cassien pour observer l'évolution.
    Ca a été long à venir car il y avait comme une sorte de blocage au-dessus de mon secteur ; c'était très visible d'où j'étais.
    En effet, les stratus de l'après-midi se sont déchirés laissant de la place au soleil. Ce n'est pas qu'il faisait chaud : 20°6. Et je voyais que ces stratus venaient de l'ouest, mais ils n'arrivaient pas à aller plus loin. Ils se délitaient à ma hauteur ; pour preuve, le ciel était assez dégagé (juste un voile) vers le NE.
    Certains stratus même faisaient demi-tour, poussé par une légère brise de NE.

    La convergence se situe à ce niveau-ci

    Mais c'est quand-même le courant d'ouest en altitude qui sera le plus fort ; enfin, juste un peu plus fort, car la ligne convective qui s'était formée sur les 2-Sèvres n'est jamais arrivée au-dessus de moi. Dans un sens, ce n'était pas plus mal puisque je n'ai pas été gèné par la pluie. Il faut dire qu'il devait bien tomber dessus.
    Changement de lieu, direction les hauteurs de Ranton ; là, c'était parfait pour voir.
    Question orage, il y en a eu ; pas très fort mais ça grondait un petit moment. Et quant aux éclairs, ce fut la soupe à la grimace. La plupart, c'était des intras, des flashs noyés dans les nuages d'où je voyais les lueurs. J'ai aperçu quand-même un impact sur ma gauche au début, puis un autre sur la fin et c'est tout. C'est pauvre, mais c'est mieux que rien du tout, et ça compte aussi pour un orage supplémentaire dans ma comptabilité météorologique.

    Un fois l'orage passé, je me suis rendu au Puy pour photographier l'arrière de cet orage qui n'en était plus un, car plus rien ne flashait, mais pour les structures des nuages. Ce matin, en visionnant la vidéo, j'ai pu remarqué des éclairs qui étaient passés inaperçus ; comme quoi, quelques surprises supplémentaires sont toujours les bienvenues.
    Voici donc en image, le déroulement des faits : DIAPORAMA et VIDEO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :